ZAC des Portes du Loiret Sud
555 Avenue Jacqueline Auriol
45770 SARAN
0826 22 15 15
(0,18€ TTC/min)
ACTUALITÉ
ORELIANCE : OCTOBRE ROSE OU LA FORCE DE VIVRE AVEC OU APRES UN CANCER DU SEIN
20-10-2017

L’après-midi, placé sous le signe de la renaissance, de l’espoir et de messages positifs, fut l’occasion pour Christine Bettoli (cadre de santé en médecine) et Marie-Pascale Quinon (pharmacien) de présenter aux visiteurs et au personnel d’ORÉLIANCE des femmes combatives et empreintes d’un message positif.

  •  La présentation d’Alexia CASSAR, biologiste de formation, seule tatoueuse formée au tatouage 3D de l’aréole et du mamelon après une mastectomie, fut un véritable succès. Vêtue de son tee-shirt très féminin, orné d’une broche en forme de téton, elle a présenté son parcours professionnel mais également son chemin de vie l’ayant conduit à proposer ce type de tatouage, qu’elle considère être dans la continuité de la reconstruction d’une femme, pour tourner la difficile page d’un parcours compliqué de lutte contre la maladie.

 

  • Sandra SANJI présentait, quant à elle, son exposition « Coup de peur, Coup de cœur », relatant l’amitié entre patientes atteintes de la maladie. L’ayant elle-même expérimentée, elle nous explique que certaines rencontres permettent de vaincre plus fort et d’avancer plus vite. Ainsi, son petit crabe, symbole de la maladie, est présent sur les clichés représentant, d’une part, le diagnostic et, d’autre part, le lien créé « grâce » à lui entre plusieurs femmes. Son exposition a remporté le prix « Paroles de patients » et on comprend aisément pourquoi.

 

  • Enfin, Marine de NICOLA, pleine d’optimisme, nous présentait son parcours chaotique contre la maladie : star de la chanson en Chine, c’est la dégringolade lorsqu’elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer. Mais elle choisit de ne pas se laisser abattre et est aujourd’hui en rémission. C’est l’« après » qu’elle a trouvé difficile car, quand on est malade, on est une « warrior », nous explique-t-elle, mais après « c’est la déprime ». Alors elle s’est fixé 15 défis de vie complètement fous, qu’elle décide de réaliser pour se donner du courage.

 

De nombreuses associations présentes (OncoLoiret, DIEP, APRES ALD 45…), ont proposé aux visiteurs, venus en nombre, de la documentation spécifique aux actions de  chacune,  ainsi que des  échanges passionnés. Une socio-esthéticienne et une praticienne du massage bien-être étaient également à disposition des visiteurs, pour faire découvrir et apprécier des soins cocoonings indispensables pendant et après les traitements. Enfin, Véronique Geay proposait de la lingerie « pour toutes les femmes ».

2009-2017 © Pôle santé Oréliance / GROUPE SAINT-GATIEN | Mentions légales | Plan d'accès